Le vin biologique


Par La Rédaction

Publié le 26 févr. 2019

Thèmes : vin biologique  sulfite 


Le vin et la France ont depuis fort longtemps entretenu une relation très étroite et intime. A l’étranger, on désigne la France comme le « pays du vin ». C’est ici que le vin est le plus apprécié et consommé au monde.
Depuis quelques années, s’est immiscé dans ce grand marché, le vin biologique.
Qu’en est-il aujourd’hui ? Est-il vraiment bon ? Le vin biologique est-il à la hauteur, voire meilleur que le vin traditionnel ?
vin-biologique bienfaits

Qu’est-ce qu’un vin biologique ?

Le vin bio est, comme son nom l’indique, issu de l’agriculture biologique tant dans la vigne qu’à la cave. La différence entre le vin biologique et le vin issu de l’agriculture conventionnelle se fait au niveau du soin apporté aux raisins et à la transformation de celui-ci en vin.
Le vin bio existe depuis toujours mais a été officialisé en 2012, date de sa règlementation à l’échelle européenne.
Cela signifie que le vin biologique est issu de raisins qui ont mûri sans pesticides, engrais chimiques et OGM. Les vendanges se font à la main. La fermentation se fait le plus naturellement possible à l’aide de levures dites indigènes (levures issus du milieu naturel du raisin).
L’ajout de sucre et de soufre est minimisé. L’acidité du vin biologique est en général plus élevée, ce qui lui confère des possibilités de vieillissement plus importantes que celles du vin traditionnel.

La réglementation du vin biologique en France

Le vin biologique respecte les normes de l’agriculture bio.
Cela ça signifie que la viticulture (la culture du raisin) ainsi que la vinification (la transformation du raisin en vin) doivent être issus de l’agriculture biologique.
Concrètement, l’agriculture bio du vin autorise l’utilisation de levures indigènes, un taux de sulfites plus bas, un traitement doux au souffre et à la bouillie bordelaise (à base de de cuivre) mais aucun intrants chimiques, ni insecticides ne sont acceptés.
Le traitement thermique ne doit pas dépasser 70 degrés.
La centrifugation et la filtration sont autorisées mais limitées à une taille plus strictes que dans l’agriculture conventionnelle (0,2 micromètre).
La vinification bio est quasiment la même que pour le vin conventionnel.
L’ajout de sucre biologique pour augmenter le degré d’alcool est autorisé.
L’acidification par acide lactique et tartrique est également autorisé.

La culture du vin bio en France

Les vignes biologiques représentent 9% des surfaces viticoles françaises.
En plus d’être écologique, une entreprise viticole emploie en moyenne 50% de personnel en plus. car ces vignes là nécessitent plus de soin et de travaux réalisés à la main.
La culture viticole biologique est le secteur le plus dynamique de l’agriculture française. Nous sommes 3ème producteur vin bio, après l’Espagne et l’Italie.

La consommation du vin bio en France

A titre indicatif, la consommation de vin biologique était de presque 800 millions d’euros en 2016.
Au cours de cette même année, les ventes de vin bio ont augmenté de 10% par rapport à l’année précédente.
Le marché du vin biologique est en pleine expansion !

Le vin bio est-il meilleur pour la santé ?

La viticulture conventionnelle utilise 20% de tous les produits chimiques utilisée en France. Pourtant la surface agricole consacrée à ces cultures est seulement de 3%.
C’est dire combien le vin conventionnel est gourmand en produits chimiques !
Globalement, le vin biologique est meilleur pour la santé du producteur et du consommateur grâce à l’absence de produits chimiques.
Le vin bio ne contient aucun OGM et moins du sulfites (donc moins de phénomènes de maux de tête). L’OMS fixe un seuil de 0,7mg/kg de sulfites par jour à ne pas dépasser. Une personne de poids moyen ne devrait donc pas dépasser deux verres de vin rouges bio par jour.
Le vin bio est aussi plus riche en polyphénols, et il a un effet « boosteur » des omega-3 contenus dans le plasma et dans les globules rouges.
En définitive, le vin bio permet de profiter des bienfaits du vin tout en minimisant les effets négatifs du vin conventionnel.

Le vin biologique a t-il meilleur goût que le vin conventionnel ?

Logiquement il devrait être plus riche en saveur, puisque le raisin d’origine est biologique : le raisin a eu le temps de mûrir sur un sol naturel et de s’enrichir en goût. Le vin devrait avoir plus de goût et moins de sucre en bouche. Il semblerait que le vin biologique possède des notes florales qu’on ne retrouve pas dans les vins classiques, il serait plus minéral et fruité. Les levures indigènes utilisées renforceraient l’originalité de certains vins.
 D’autres disent que la différence de goût n’est pas forcément évidente.
En tous cas, le vin biologique fait souvent l’unanimité lors de concours et est très bien classé !

Le vin bio est-il plus cher ?

Comme il nécessite plus de travail, donc plus de main d’oeuvre et que les rendements sont plus faibles, le prix est par conséquent légèrement plus élevé. En moyenne, le prix du vin biologique est de 20% plus cher qu’un vin conventionnel.

Comment choisir son vin bio ?

Pour les bouteilles européennes datant d’avant 2012, il faudra chercher la mention «vin issu de raisins de l’agriculture biologique».
Pour les vins datant après 2012 il faudra rechercher le label AB.

Newsletter

En vous inscrivant ici, vous allez être informé de nouvelles solutions durables :
Merci pour votre inscription et votre confiance !