Les vertus du miel


Par La Rédaction

Publié le 26 févr. 2019

Thèmes : miel  abeille 


Le miel est un élixir précieux et complexe que nous offre la nature depuis l’âge de pierre.
Les premiers apiculteurs pratiquaient déjà cet art depuis 2500 avant J.C. pour les bienfaits qu’il apporte en usage externe et interne. La science se penche de plus en plus sur la question du miel pour soigner différents maux.
Le miel est aussi bon pour le corps que pour nos papilles. Autrefois, c’était le seul aliment avec lequel on sucrait nos plats. Sa propriété sucrante est supérieure à celle du sucre de canne.
vertus-miel

Comment est fabriqué le miel ?

Les abeilles butinent de fleurs en fleurs pour récupérer leur nectar et en fabriquer du miel.
Elles fabriquent aussi, ce que l’on appelle du miellat (miel butinée et fabriqué à partir des sécrétions produites par les insectes lorsqu‘ils se promènent sur les plantes). Une fois qu’elles ont butiné, les abeilles se dépêchent d’apporter à la ruche le nectar contenu alors dans leur jabot (petite poche). Une fois arrivé à la ruche, les abeilles transmettent le précieux nectar à d’autres abeilles. Celles-ci vont procéder à un étranger rituel qui consiste à avaler, puis recracher le nectar. Ce procédé qui semble anecdotique et mystérieux permet pourtant de charger le nectar en précieux enzymes. Ensuite, les abeilles vont remplir de miel les alvéoles des cadres de ruche, le faire sécher pour ensuite boucher chacune d’entres elles avec de la cire.

Le rôle de l’apiculteur

Il attend avec patience et amour que ses petites compatriotes accomplissent leur travail.
C’est en été qu’arrive la délivrance du nectar. Pour ce faire, l’apiculteur enfume d’abord les cadres du haut de la ruche. Ce geste lui permet de communiquer avec les abeilles et les calmer. Il peut alors récupérer les cadres chargés du précieux nectar. Autrefois, un apiculteur pouvait récolter plusieurs dizaines de kilos de miel. Aujourd’hui, il peut espérer entre 10 et 20kg max par ruche. (Les abeilles se font malheureusement de plus en plus rares en raison de la pollution). L’apiculteur pourra produire un miel dit monofloral (18% de nectar d’une seule fleur) sinon son miel sera polyfloral.
Une fois les cadres récupérés, il pourra ouvrir les alvéoles puis passer la substance dans une centifugueuse pour en récupérer le nectar après l’avoir filtré (pour retirer la cire).
Le miel pourra tranquillement mâturer avant d’être dégusté.

De quoi est composé une ruche ?

Une ruche est composée de caissons empilés les uns sur les autres. 
Les abeilles ont toutes un rôle bien précis, leur destin est gravé dans le marbre dès leur naissance.
  • La reine : elle voie le jour dans une alvéole plus grande et ronde que les autres. Elle se nourrie de gelée royale. Elle grandit plus vite que les autres abeilles. On la remarque par son abdomen plus long que les autres. Une fois qu’elle a assez grandit (après environ sept jours), la reine s’accouplera avec différents mâles pour assurer la diversité génétique.
  • Les faux bourdons : leur existence est voué à la fécondation des reines. Ils meurent après s’être accouplés.
  • Les abeilles ouvrières : il existe deux types d’abeilles ouvrières : celles d’été et d’hiver. Dès leur naissance, elles préparent les alvéoles qui recevront les futurs oeufs. Puis elles doivent nourrir les larves. Elles s’occuperont ensuite de la récolte de nectar et de l’operculation. L’abeille d’été ne vit que 6 semaines. L’abeille d’hier, elle, vit plus longtemps, et prépare au printemps la naissance des prochaines ouvrières avant de mourrir.

Pourquoi les abeilles si sont importantes ?

Aujourd’hui, une réelle menace pèse sur les abeilles. Elles sont importantes pour leur rôle de pollinisation. En Chine par exemple, les producteurs sont obligés de polliniser à la main tant les abeilles s’y font rares à cause de la pollution.
Pourtant, un tiers de notre alimentation dépend de la pollinisation des abeilles. Les abeilles sont des agents qui boostent les cultures.

De quoi est composé le miel ?

C’est un produit complexe. Il résulte de plusieurs processus qui rendent sa composition aussi riche. 
Aucun miel ne se ressemble mais en moyenne on retrouve la composition suivante :
  • eau (environ 18%)
  • différents sucres 80%
  • lipides
  • minéraux (environ 30 oligo-éléments, cuivre, fer, calcium, potassium, magnésium)
  • vitamines
  • des enzymes

Pourquoi le miel est un puissant antibactérien ?

Le miel contient une substance appelée la glucose oxydase. Cette enzyme transforme le sucre en acide gluconique et en peroxyde d’hydrogène qui est un antiseptique. C’est cette substance qui lui donne son pouvoir hautement antibactérien.

Pourquoi le miel a des propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et renforce l’immunité ?


Le miel augmente le production des lymphocytes B et T dans le sang et active les phagocytes (protecteur de notre organisme). Le nectar contient beaucoup de flavonoïdes ce qui en fait un produit anti-inflammatoire.

Pourquoi le miel est un bon pansement ?

Le miel favorise la régénération de la peau grâce à l’augmentation des fibroblastes et des cellules épithéliales, il empêche le développement des bactéries et améliore l’oxygénation des plaies.
Il a un pouvoir osmotique (comme l’argile) c’est à dire qu’il attire les toxines et bactéries vers l’extérieur du corps.

Les variétés de miel et leurs propriétés

Quelques exemples :
  • miel aubépine : antispasmodique, calme les troubles du système nerveux comme l’insomnie.
  • miel de châtaignes : cicatrisant des plaies
  • romarin : tonifiant, bon pour la digestion et le foie
  • bruyère : aide dans le cas de rhumatisme, trouble urinaire, aide à la dissolution des calculs rénaux et biliaires
  • sarrasin : lutte contre la déminéralisation, la maladies des os
  • trèfle : combattre la fatigue
  • acacia : régulateur intestinal
  • tilleul, oranger : calme le système nerveux, les insomnies

Le miel a t-il des contre-indications ?

Ne pas donner de miel à un nourrisson. Il provoque le botulisme infantile. Il vaut mieux attendre que l’enfant ait un an.
Il faut également être exigeant sur l’origine du miel. Il existe beaucoup de faux miels sur le marché. Certains industriels rajoutent trop d’eau ou trop de sucre.
Le mieux est de choisir le miel de petits producteurs français.

Newsletter

En vous inscrivant ici, vous allez être informé de nouvelles solutions durables :
Merci pour votre inscription et votre confiance !