Le thé vert


Par La Rédaction

Publié le 25 févr. 2019

Thèmes : thé vert  catéchine  diabète 


Appelée la boisson des dieux, le thé est la boisson la plus consommée de part le monde depuis 5000 ans. 
La Chine et le Japon en ont fait leur boisson préférée, jusqu’à même instaurer des rituels entourant sa consommation.
Au Japon, on boit le thé tel un médicament capable de soigner jusqu’à 60 maladies. Plante médicinale dont les vertus sont aujourd’hui reconnus par la science, que renferment ces petites feuilles vertes ?
the-vert-bienfait

Qu’est-ce que le thé vert ?

Il existe trois types de thé :
  • le thé noir (fermenté)
  • vert (non fermenté)
  • le thé oolong (mi-fermenté)
Le the noir est le plus consommé au monde, suivi du thé vert et dans une moindre mesure, du thé oolong.

La différence entre ces trois thés repose sur la fermentation des feuilles.

Le thé vert n’est pas du tout fermenté, ses feuilles sont simplement séchées. Il est le moins transformé et possède par conséquent plus de nutriments.
Le thé vert est celui qui contient le plus d’antioxidants : flavonoïdes, polyphénols et catéchines. Le thé vert contient dix fois plus de catéchines que le thé noir, et 2,5 plus que le thé oolong .
Le thé vert regorge également de vitamines (C, A, B1, B2, B3, C, E et K), acides aminés essentiels, minéraux, oligo-éléments, chlorophylle, et enzymes.
Certains thés verts possèdent autant de vitamines C qu’une orange ou un kiwi.


La richesse nutritionnelle du thé dépend de la méthode de culture.

Tout comme pour le vin, de nombreux facteurs entrent en jeu dans la qualité finale du thé vert :
qualité du sol, exposition au soleil, humidité du lieu de culture, la partie de la plante récoltée
une fois le thé récolté, les méthodes de traitement des feuilles influent sur sa qualité : la torréfaction, le roulage des feuilles, la réduction en poudre ou non.

Une fois le thé prêt à consommer : la température et le temps d’infusion, la qualité de l’eau utilisée, le moment de sa consommation font que le thé sera plus ou moins bon.

Comment est fabriqué le thé vert ?

Une fois récolté, on laisse flétrir les feuilles. Ensuite on les chauffe légèrement afin d’arrêter le processus de l’oxydation des feuilles, avant de les faire sécher.

Thé vert de Chine ou thé vert japonais, quelle différence ?

La différence se fait dans la fabrication du thé, lors de l’arrêt de l’oxydation naturelles des feuilles après la récolte.
En Chine, les feuilles sont chauffées dans des grandes cuves en cuivre.
Au Japon, les feuilles sont chauffées à la vapeur, ce qui permet au thé japonais de conserver ses nutriments. Ce type de thé vert est le plus fort en umami, ce fameux cinquième goût japonais.
Beaucoup d’autres pays fabriquent à présent du thé vert en raison de sa plus grande popularité. La plupart de ces nouveaux pays producteurs utilisent la méthode de fabrication chinoise.

Les bienfaits du thé vert pour la santé :

Aujourd’hui, le thé vert attire l’oeil des scientifiques qui se penchent sur ses vertus pour la santé. Certes il ne guérit pas les maladies graves, mais il aiderait à les prévenir et à maintenir une bonne santé grâce à sa haute teneur en polyphénols (antioxydant, qui retarde le processus du vieillissement, ce sont aussi de bons anti-inflammatoires).

Le thé vert est bon pour :
  • le coeur : plusieurs études convergent vers le fait qu’une consommation régulière et importante de thé vert permet de réduire de 28% le risque cardiovasculaire, combattre les AVC et infarctus. Il soigne les vaisseaux sanguins et les artères.
  • la peau : la vitamine B1 aide à la cicatrisation, à la production de collagène tout comme la vitamine C
  • le cerveau : le thé vert facilite la concentration, l’attention et aide la mémoire par l’augmentation des ondes thêta après avoir bu une tasse de thé. Le thé vert, malgré la présence de caféine, réduit le stress, détend.
  • lutter contre le diabète : les flavonoïdes aident à contrôler la glycémie et améliore la sensibilité à l’insuline. Les catéchines du thé protègent du diabète.
  • les os : la catéchine du thé vert va stimuler une enzyme . Cette enzyme participe au développement et à la minéralisation du système osseux. La vitamine K soutient la croissance des os.
  • conserver un poids de forme : le thé vert ne fait pas perdre du poids mais y contribue dans le cadre d’une hygiène de vie bien réfléchie. La catéchine stimule le métabolisme et la brûlure des graisses tout en réduisant l’appétit.
  • équilibrer le ratio acide-base : le thé vert a un Ph basique, c’est un aliment alcanisant
  • se détendre : le thé vert contient une substance, la thébaine qui a une une influence positive sur le cerveau.

La préparation du thé vert :

pour apprécier son goût et préserver ses nutriments, une infusion longue et chaude (max 60° pendant au moins 2 mn) est indispensable pour diffuser les arômes et les catéchines. Plusieurs accessoires existent pour agrémenter le plaisir du rituel.

Conseils pour bien choisir son thé vert :

  • pour reconnaître un bon thé vert : ses feuilles ont une couleur foncée, un goût d’herbe et d’iode
  • varier les différents types de thés verts pour profiter de tous leurs avantages pour la santé
  • une consommation quotidienne minimum de 2 tasses est conseillée - les bénéfices sont plus expressifs à partir de 5 tasses
  • le temps d'infusion : les antioxydants ont besoin de 5 minutes d’infusion
  • boire le thé vert 30 mn avant ou après le repas, jamais pendant le repas (car le thé vert réduit de 70% l’assimilation du fer)
  • Se renseigner sur les méthodes de récoltes, le thé a t-il été exposé au soleil ? Si oui, il contient moins de théine. Le soleil diminue la teneur en théine des feuilles. A t-il été chauffé à la vapeur ? ou dans des grandes cuves ?
  • choisir un thé vert biologique : les thés bas de gamme sont contaminés par des pesticides et glyphostates
  • boire le thé vert sans sucre, le palais s’y habitue et va chercher les subtilités du goût des feuilles infusées.
  • trop de thé vert tuent le thé vert : l’EFSA affirme que les catéchines du thé vert sont inoffensives à certaine dose mais qu’il ne faut pas dépasser 800mg/jour, ce qui pourrait poser problème au foie.
  • en raison de la présence de caféine, le thé vert n’est pas recommandé aux femmes enceintes, allaitantes, et aux enfants
  • le thé vert ayant un effet diurétique, il faudrait boire l’équivalent en eau de votre consommation de thé vert, pour rester bien hydraté.

Newsletter

En vous inscrivant ici, vous allez être informé de nouvelles solutions durables :
Merci pour votre inscription et votre confiance !