4 solutions faciles pour booster notre système immunitaire !


Par La Rédaction

Publié le 17 juin 2019

Thèmes : apnée  respiration  respiration nasale  sport  système cardiovasculaire  système immunitaire  exposition au froid  alcalinisation  système lymphatique  abeille  acides gras saturés 


Nous n’en parlons pas beaucoup, et pourtant elle est d’une importance vitale : elle a un effet indéniable sur notre santé globale.
On sait bien que la santé dépend en partie de notre système cardiovasculaire, ou encore du système digestif. Mais qu’en est-il du système lymphatique ?
lymphe-soigner-circulation

C’est quoi le système lymphatique ?

C’est le réseau d’épuration de notre corps. C’est un système circulatoire tout à fait indépendant qui a des interactions avec le système sanguin et le système immunitaire.
Il est composé de :
  • vaisseaux lymphatiques : ce sont les vaisseaux qui permettent à la lymphe de circuler. Tous les petits vaisseaux lymphatiques mènent aux ganglions lymphatiques.
  • ganglions : petits organes que l’on trouve à plusieurs endroits dans le corps. Les ganglions agissent comme des filtres, ils ont pour but de nettoyer la lymphe. Le corps en possèdent 700. Ils se situent dans l’aine, le cou, les aisselles, le coeur, les poumons et les intestins. Les ganglions et les vaisseaux sont reliés entre eux.
  • lymphe : c’est est un liquide transparent qui contient les lymphocytes (un type de globule blanc, ils combattent les infections et préviennent les maladies). Toutes nos cellules baignent dans la lymphe. Il y a 4 fois plus de lymphe que de sang dans notre corps, d’où l’importance d’en prendre soin.
  • certains organes font aussi partie du système lymphatique : le foie, la rate, les amygdales, le thymus, la moelle osseuse.

Comment fonctionne le système lymphatique ?

Le sang est véhiculé dans le corps grâce aux artères et aux vaisseaux capillaires. Il apporte l’oxygène et les nutriments nécessaires aux cellules. Ces derniers sont diffusés dans la lymphe. Les cellules qui baignent dans la lymphe reçoivent alors leur oxygène et nutriments, et en retour, elles déchargent leur toxines. La lymphe se trouve alors chargée en toxines et protéines mortes. Il faut pouvoir évacuer ses substances du corps.
La lymphe traverse les ganglions lymphatiques où les matières toxiques sont neutralisées.

Pourquoi le système lymphatique est si important ?

Il a 3 fonctions :
  • protéger/défendre le corps des infections et maladies : le système lymphatique est l ‘une des parties les plus importantes de notre système immunitaire. Il permet la circulation des globules blancs dans le corps en évacuant les toxines, bactéries, virus, et tout autre corps étranger du corps.faire circuler les liquides dans le corps : le système lymphatique optimise les niveaux de liquide dans le corps et dans la circulation sanguine. Il draine les liquides en excès.
  • aider la circulation des nutriments et la circulation des hormones
  • absorber les graisses contenus dans le système digestif : certains vaisseaux ont pour mission d’absorber les graisses et vitamines liposolubles contenues dans l’alimentation ingérée. Ces graisses sont ensuite transmises vers la circulation sanguine et utilisées par les cellules.

Le problème du système lymphatique

Pour que le système lymphatique remplisse bien ses fonctions, la lymphe doit bien circuler. Malheureusement, à l’inverse de la circulation sanguine, le lymphe ne possède pas de pompe. Il faut donc mettre ses chances de son côtés pour l’activer.
Il faut le stimuler pour qu’il reste fluide.
Le système sanguin est activé par une pompe : le coeur, tandis que le système lymphatique, lui, n’en possède pas. D’où l’intérêt de bien mettre en pratique quelques astuces pour mettre en marche notre système lymphatique.

Comment activer son système lymphatique ?

l’activité physique

ce sont les mouvements du corps qui vont activer la circulation grâce aux contractions musculaires. Choisissez des activités qui réduisent l’effet de la gravité (comme la corde à sauter, le trampoline) car la lymphe circule à la verticale. Les rebonds sont donc meilleurs que les sports à mouvements horizontaux. Les mouvements verticaux, eux, vont agir comme une pompe et sont donc plus efficaces pour la circulation de la lymphe.
Pendant une activité physique le flux de la lymphe peut être de 10 à 30 fois plus élevé qu’au repos.

la respiration

le diaphragme en mouvement active la circulation lymphatique. 
Le Dr Jack Shiels, lymphologue basé en Californie a menée une expérience au sujet des bienfaits de la respiration sur la circulation lymphatique. Grâce à une caméra installée dans le corps, il a pu observé que la respiration profonde activait le diaphragme. Suite à cette stimulation, la lymphe est comme aspirée, elle se met à circuler plus activement. Ce qui a pour conséquence d’augmenter l’élimination des toxines.
Des activités comme le yoga et la méditation sont à privilégier car elles impliquent une profonde respiration.

l’alternance entre le chaud et le froid

sous la douche, cette alternance est bénéfique car le froid contracte les vaisseaux lymphatiques, tandis que le chaud les dilate. Cela a un « effet de pompe ».

le brossage à sec

à effectuer le matin sur la peau sèche car les toxines sont libérées pendant la nuit. Commencez par la plante des pieds, remonter les jambes en direction de l’aine. Puis recommencer en partant des mains, les bras, puis toujours vers les aisselles. Il faut toujours diriger les mouvements vers les ganglions lymphatiques : le cou, les aisselles, l’aine, le coeur, les poumons et les intestins. En plus d’activer la lymphe (et donc d’éliminer les toxines), ce type de brossage doux permet d’éliminer les cellules mortes, raffermir les tissus, stimuler les terminaisons nerveuses sur la peau, lutter contre la cellulite.