Pourquoi le sucre vieillit la peau ?


Par La Rédaction

Publié le 27 mai 2019

Thèmes : ride  peau  glycation  vieillissement  alimentation  sucre  sucres  sucre raffiné 


Avez-vous remarqué cette nouvelle ride ? Ce relâchement de la peau que tous les soins, même les meilleures crèmes anti-rides n’arrivent plus à résorber ? Et si le problème venait de l’intérieur plutôt que de l’extérieur ?
Savez-vous que nous faisons tous une chose très commune qui accélère et accentue le processus du vieillissement : et cette chose qui paraît si anodine mais qui porte le poids de conséquences néfastes, c’est le sucre.
Nous en mangeons quasi quotidiennement, le sucre est notre compagnon de tous les moments, les bons et aussi les mauvais. C’est un aliment doudou dont nous sommes presque addicts. Pourtant manger du sucre n’est pas un acte innocent pour notre santé et en plus il détériore notre beauté.
On s’inquiète souvent des répercussions de nos douceurs sucrées sur notre poids, mais on ne réalise pas assez que le sucre a des conséquences bien plus graves que cela.
sucre-vieillir-peau

Pourquoi le sucre nous enlaidit ?

Qu’il soit naturel ou transformé, le sucre provoque irrémédiablement un état inflammatoire dans le corps. Il affaiblit le système immunitaire et provoque des lésions dans les cellules de la peau. Ces lésions touchent les tissus et organes. Cela est le résultat d’un phénomène appelé la glycation. La plupart d’entre nous sommes en état constant d’hyperglycémie à cause de notre consommation excessive de sucre, ce qui provoque alors la glycation.
Comment faire alors ? Nous avons besoin de sucre pour trouver de l’énergie ?

Il y a sucre et sucre….

Faites une petite expérience : coupez un fruit en deux, et laissez le à l’air libre. Le fruit devient marron. C’est le résultat de l’oxydation.
Et c’est la même chose lorsque les aliments sont cuits : poulet rôti, viande grillées, etc… Ce brunissement est une sorte de caramélisation, et c’est cela la glycation.

Ce phénomène n’a pas lieu uniquement sur les aliments mais aussi dans notre corps quand celui-ci contient trop de sucres ou des aliments qui ont été surchauffés (comme la friture, ou les grillades).
Dans le corps, la glycation se produit quand les protéines et le sucre se rencontrent.
Pourtant presque tout ce que nous mangeons est converti en partie plus ou moins importante en glucose, même les légumes. Cela ne veut surtout pas dire qu’il ne faut plus manger de légumes, bien au contraire ! Mais ce sont surtout les sucres très concentrés qui renforcent l’effet de la glycation.

Le peau vieillit plus vite en fonction de ce que l’on mange

En plus des agressions extérieures que la peau subit, le fait de manger des produits sucrés abime la peau à cause de cette glycation. Celle-ci désorganise le fonctionnement normal des cellules et endommage notre ADN.
En ce qui concerne la peau, la glycation précisément, détruit au fur et à mesure le collagène et l’élastine de notre peau. Ces deux fibres qui pourtant sont la base d’une peau jeune et fraîche.

Peut-on freiner le vieillissement ?

La glycation peut être ralentie en faisant le choix d’une alimentation anti-inflammatoire et bien sûr en évitant la consommation excessive de glucides car c’est précisemment l’excès de glucides qui contribue à la glycation.
Évitez aussi la cuisson à haute température (celle qui noircit les aliments et même qui les rendent croustillants comme le pain). Préférez la cuisson à la vapeur, la cuisson au four à basse température.
Pour contrer l’effet de la glycation, ajoutez des aliments riches en antioxydants à votre alimentation : pensez à rajouter des aliments à effet anti-inflammatoire à chaque repas (légumes, noix, graines, fruits à faible teneur en sucre, les bonnes graisses telles que les avocats, l'huile de noix de macadamia et les protéines saines telles que les œufs extra frais).

Quelques nutriments à ajouter pour éviter la glycation :

  • la carnosine : la carnosine est un puissant anti-glycation.
  • les antioxydants : ils se trouvent dans les fruits et légumes colorés
  • le resvératrol : un antioxydant puissant contenu dans les raisins (et donc aussi dans le vin), les mûres, les grenades ou les cacahuètes
  • le romarin
  • l’acide alpha-lipoïque : il neutralise les radicaux libres. On le trouve dans les brocolis.
  • la benfotiamine : inhibe la formation de produits de glycation dans l’organisme. On la trouve dans l’ail, les oignons, les échalotes et les poireaux.
  • la pyridoxine (vitamine B6)