11 secrets de longévité des japonais


Par La Rédaction

Publié le 4 sept. 2019

Thèmes : japon  alimentation  anti-âge  beauté  vieillissement  thé vert 


Le Japon est le pays au monde qui présente la plus longue espérance de vie à la naissance (86,6 ans pour les femmes et 79,6 ans pour les hommes en 2013).
En 2016, on y compte plus de 65000 centenaires.
 Les japonais vivent vieux et en bonne santé. Comment font-ils ?
Quel est ce mode de vie qui fait la différence ? Quelles sont les combinaisons de différentes recettes qui entretiennent la vitalité des japonais ?
japon-longevite

Quelles sont les secrets du mode vie japonais ?

1. Une alimentation basée sur des aliments sains et simples

  • variété dans l’assiette : chaque menu est composé de trois portions d’aliments au moins, en petite quantité, toujours accompagnées de riz ou de soupe
  • types de cuisson : en priorité, on trouve sur les tables japonaises des aliments crus et des aliments cuits à feu doux (mijoté, cuit à la vapeur), suivis d'aliments bouillis et grillés. Les fritures et cuisson à haute température sont plus rares car elles dénaturent les nutriments. Contrairement aux idées reçues, les tempuras ne sont pas si fréquents.
  • ingrédients : la qualité des produits prime. On y trouve beaucoup de produits de la mer.
  • (algue, poissons), riz, légumes colorés, peu de sucres et de graisses saturées. Les viandes se mangent en petite quantité.
  • assaisonnement : utilisation à tous les repas d'assaisonnements fermentés (sauce soja, miso, vinaigre, mirin et saké) ainsi que du bouillon dashi. Ces assaisonnements donnent aux aliments une saveur suffisante pour éviter de consommer trop de sel et de sucre.

2 . S’arrêter de manger avant satiété

Les japonais ont l’habitude de manger à 80% du ventre plein. Ils n'attendent pas d'atteindre la satiété pour arrêter de manger. Ils ne prennent pas de poids.

3. Manger en étant conscient

Les japonais aiment manger calmement. Ils cherchent à apprécier chaque bouchée. Ils mangent en général les choses séparément pour bien les savourer. Bien sûr ils ne mangent pas devant la télé. Le moment du repas se passe en conscience.

4. La consommation de thé vert

Le thé est un moment très apprécié. On parle même de cérémonie du thé tant ce moment est important dans cette culture. Ils boivent surtout beaucoup de matcha qui a un impact très positif sur la santé :
  • riche en catéchines : un antioxydant qui renforce le système immunitaire, prévient le cancer et lutte contre le cholestérol.
  • prévient l’apparition des rides grâce à son action antioxydante
  • prévient l’oxydation des cellules (ce qui empêche ou freine l’apparition de maladies inflammatoires et dégénératives)

5. Un système de santé efficace

Les médecins japonais accordent beaucoup d’attention à la prévention et à la détection précoce des maladies.

6. Le rythme de vie et l’exercice physique

Les japonais sont disciplinés. Ils ont une très bonne hygiène de vie. Ils se lèvent et se couchent tôt. 
Dès le réveil, ils pratiquent de l’exercice physique. Même dans certaines entreprises japonaises, il est de mise de commencer la journée par des exercices physiques en groupe.
Même les personnes âgées font de l’exercice : ils pratiquent la gym, courent, pratiquent la marche nordique, font beaucoup de vélo.
Les japonais restent actifs pendants très longtemps et travaillent jusqu’à un âge avancé.

7. Les bains chauds traditionnels

Il existe 27000 sources thermales au Japon. Les bains japonais font partie intégrale de leur culture.
 Ils sont particulièrement bénéfiques pour la santé en raison de la richesse minérale de ces eaux. Ces eaux proviennent de sources volcaniques. Elles soignent plusieurs maladies.

8. Le lien avec la Nature

Les japonais aiment passer du temps dans la nature et particulièrement dans la forêt. Ces bains de forêt sont même recommandés par les médecins japonais.
 Selon eux, le contact avec la forêt permet de réduire le rythme cardiaque, la tension artérielle, les hormones du stress, soutenir le système immunitaire et améliorer la sensation de bien être.

9. Appartenance au groupe

Le lien social et la solidarité sont très forts au Japon toute comme leur identité nationale.
Ils trouvent du lien social dans l’appartenance au groupe de leur entreprise, ils avancent d’un bloc et sont solidaires entre eux.

10. La remise en question pour toujours s’améliorer

Ils sont toujours en recherche d’optimisation, ils cherchent à faire mieux, même dans les plus banales actions quotidiennes. Améliorer ce qui est existe déjà leur procurent beaucoup de satisfaction. Cette qualité requiert une certaine dose d'humilité pour pouvoir se remettre en question.

11. Spiritualité

Les japonais expriment souvent de la gratitude : ils remercient et respectent les gens, et ont un regard bienveillant envers la nature. Ils ont beaucoup d’espoir et de confiance dans ce que peut leur apporter le lendemain.

Qu’en dit la science ?

L’Université de Tokyo a essayé de percer ce mystère de longévité. 
Manai Inoue, professeur à l’Université de Tokyo a essayé d’expliquer cet heureux phénomène.
 L’étude est basée sur l’analyse du mode de vie de 100 000 personnes, et la survenue éventuelles de maladies. L’étude a démarré dans les années 90. Les sujets ont à ce jour entre 40 à 69 ans. Ils sont contactés tous les 5 à 10 ans pour vérifier la présence ou non de maladies. 

Les résultats de l’étude sont les suivants :
  • le mode de vie serait plus important que les facteurs génétiques
  • les japonais ont en général un indice de masse corporel plus bas que dans les pays européens
  • moins de cancer au Japon qu’en Europe

  • les fumeurs ont un risque de mort prématurée augmenté de 1,5 fois
  • le taux de cancer colorectal chez les sujets qui boivent de l’alcool est plus élevé
  • la consommation régulière de thé vert réduit les risques de maladie grave, et particulièrement de maladies cardiovasculaires
Ceci dit, il y a l’espérance de vie à la naissance et l’âge moyen au moment du décès.
L’alimentation japonaise contemporaine permet-elle d’afficher les mêmes chiffres ?
Est-ce que les nouvelles générations ne sont-elles pas tombées dans les pièges parfois destructeurs de la vie moderne ?
Références

Source: Université de Tokyo, Manami Inoue (professeur en épidémiologie du cancer)
https://www.axa-research.org/en/news/unlocking-the-secrets-of-longevity-in-japan
https://www.nippon.com/fr/in-depth/d00482/