La prétox : comment préparer son corps à l’épreuve des fêtes ?


Par La Rédaction

Publié le 6 déc. 2019

Thèmes : Noël  alimentation  digestion  perte de poids 


Quoi de plus désagréable que d’enchaîner les repas de fête et de se sentir alourdi pendant plusieurs jours d’affilés, sans compter les éventuelles prises de poids.
Comment peut-on faire pour mieux profiter des repas de fêtes sans en payer un prix trop cher ?
detox-rapide-efficace-pretox
On connaissait déjà la célèbre détox, qui vient juste après les fêtes.
La prétox, elle, intervient en amont des fêtes. Il s’agit de laisser le système digestif au repos avant de subir les affronts des tables festives. C’est une façon de supporter la future charge digestive à venir pendant les fêtes.
Et si la prétox était plus efficace pour préparer notre corps aux excès à venir ?

C’est quoi la prétox ?

La détox sert à nettoyer le corps de tous ces excès alimentaires, de mettre au repos le système digestif après tous ces excès. La prétox elle est le principe inverse : c’est avant les fêtes qu’on agit pour anticiper les excès : éviter tout ce qui abîme, remplacer par ce qui nourrit pour purifier l’organisme et le rendre plus efficace le système d'élimination du corps.
La prétox est une technique de nettoyage par anticipation pour traverser les fêtes de fin d’année en meilleure forme, avec un système digestif opérationnel.

Comment pratiquer la prétox ?

1. Alléger ses repas

La prétox consiste à manger de façon plus saine et équilibrée pendant une semaine avant les fêtes. Il ne s’agit de se carencer bien au contraire : on opte pour des aliments riches en nutriments. On supprime simplement ce qui va peser sur la digestion (repas trop riche en sucres, en mauvaises graisses, bol alimentaire trop complexe).
Comment procéder ?
  • faire le plein de fruits et légumes : bio de préférence, sans transformation, de saison pour un maximum de nutriments. On privilégie les légumes verts qui renforcent le nettoyage et la nutrition du corps.
  • éviter les produits industriels : ils contiennent beaucoup de sucres, sel et de graisses saturées. Les alimentaires industriels transformés ont perdus beaucoup trop de nutriments. Les manger ne vous nourrira pas mais vous prendra de l’énergie pour que votre corps puisse les digérer et éliminer.
  • éviter tous les aliments qui acidifient le corps : à la viande rouge, on préférera du poisson ou viande blanche
  • éviter les sucres simples : même si les bonbons et chocolats de Noël ont déjà envahi les rayons des magasins dès le début de mois de Novembre, on tient bon jusqu’au 24 Décembre
  • éviter le gluten et le lactose : même si on est pas forcément allergique, lever le pied sur ces aliments aideront le système digestif
  • éviter l’alcool, les boissons trop sucrés (même les jus de fruits) car ils fatiguent le foie
  • privilégier les cuissons douces : pour préserver tous les nutriments
  • boire beaucoup d’eau et infusions, de soupes et bouillons de légumes

2. Soutenir son système digestif

  • préparer son foie : si vous arrivez au moment des fêtes avec une foie déjà surchargé, cette période risque fort de ne pas être festive. Nettoyer son foie avant les fêtes, c’est lui permettre de faire bien son travail de nettoyage, stockage et répartition des nutriments lorsque vous aurez fait quelques excès. Pour nettoyer son foie, certaines plantes comme le radis noir, l’artichaut, les feuilles de Boldo, le pissenlit ont bien fait leurs preuves.
  • préparer ses intestins : il s’agit là de prendre soin de sa flore intestinale. Celle-ci nous aidera à bien digérer et à soutenir notre système immunitaire. Lors des repas festifs pas toujours équilibrés, la flore intestinale est mise à mal. Pour anticiper cela, la renforcer en amont vous permettra de traverser la période festive avec le moins de désagréments possibles. Les probiotiques, la chlorella, l’aloe vera et la pensée sauvage seront vos alliés.

3. Faire du sport

Maintenir sa masse musculaire alors que l’apport calorique baisse pendant la prétox vous permettra de conserver un métabolisme efficace et stimuler les émonctoires ainsi que le système immunitaire.
20 petites minutes de marche quotidienne suffisent déjà.