Le pain est-il bon ou mauvais pour la santé ?


Par La Rédaction

Publié le 26 févr. 2019

Thèmes : pain  gluten 


En tant que français, nous aimons le pain. Notre baguette est même devenue l’emblème de la France à l’étranger.
Pourtant, de nombreuses polémiques entourent cet aliment que nous chérissons tant.
10 milliards de baguettes sont produites et consommées chaque année en France. Nous consommons en moyenne 120g de pain par jour. Nous en mangeons cependant de moins en moins (6 fois moins qu’il y a un siècle).
pain-autrefois-gluten-sensibilite

Pourquoi mangeons-nous moins de pain ?

  • les régimes pointent du doigt la consommation de pain
  • le prix du pain a augmenté
  • nous prenons de moins en moins de temps pour petit-déjeuner

Comment bien choisir sa baguette ?

  • Préférez les baguettes bio, composées d’ingrédients bio à 95% au minium. Les blés d'origine biologiques sont plus nutritifs.
  • Sinon choisissez une baguette Label Rouge.
  • Evitez les autres baguettes industrielles : elles contiennent souvent beaucoup plus d’additifs et des sucres simples ajoutés. 
Les industriels rajoutent des additifs, des conservateurs et du gluten afin de rendre la farine plus facile et rapide à travailler.

Les bienfaits du pain

Le pain nous apporte :
  • des glucides : environ 58% de sa composition. Le pain complet contient plus de glucides complexes qui offrent une plus grande satiété.
  • des protéines : 8% pour la baguette, 13% pour le pain complet
  • des fibres : 4% pour une baguette, 9% pour le pain complet
  • des minéraux : le pain complet surtout apporte du fer, du magnésium, du phosphore, potassium et du cuivre
  • des vitamines : le pain complet encore une fois apporte plus de vitamines (B1, B3 et B9) que le pain blanc.

Le pain fait-il grossir ?

Il est riche en glucides donc il n’est pas sans conséquences. Il est riche en calories (une baguette a un indice glycémique élevé (95) et possède 280 calories pour 100 grammes). 
Le fait que le pain contiennent des fibres est une très bonne chose. Surtout le pain complet. Les sucres seront digérés plus lentement grâce aux fibres. Cela a un effet coupe-faim. L’indice glycémique du pain contenant plus de fibres sera aussi plus bas. Mais tout est question de quantité et c’est surtout ce avec quoi nous le mangeons qui fait grossir.

Qu’est-ce que le gluten ?

Devenu récemment persona non grata dans nos assiettes. Les produits et restaurants sans gluten se multiplient. Pourquoi autant de méfiance ?
Le gluten est une protéine contenue dans les céréales comme le blé, le seigle, l’orge ou l’épeautre. C’est grâce à cette protéine que le pain est volumineux et sa mie élastique. Le gluten donne de la texture, de la matière et du liant aux pâtes.
Malheureusement, ce même gluten peut être un irritant pour le système digestif et plus précisément, il occasionnerait une inflammation de l’intestin grêle. Les effets se font plus ou moins ressentir en fonction des sensibilités (fatigue chronique, fatigue mentale et même ballonnements, douleurs, diarrhées). Dans les cas extrêmes on parlera de maladie coeliaque, où la moindre ingestion de gluten provoque une réaction immunitaire qui abime les intestins. Si cet état inflammatoire perdure, l’absorption des nutriments ne se fait plus. 
Dans ces cas extrêmes, l’éviction totale de gluten a clairement apporté soulagement. Dans les cas où il n’existe qu’une « dite sensibilité », la réduction de gluten a donné de bons résultats sur l’état de santé général.



Comment éviter le gluten ?

Il est quasi-omniprésent dans les produits transformés. 
Il suffit de choisir des aliments simples, non transformés industriellement comme les légumes, fruits, légumineuses, oeufs, poisson et céréales sans gluten comme le riz, maïs, soja, millet, sarrasin, quinoa, amarante, sorgho, fonio, etc…

Le pain d’autrefois était-il meilleur ?


Autrefois, la qualité du blé était différente. Les blés anciens poussent sans pesticides et engrais grâce à une qualité génétique très ancienne. Ils n’ont pas été modifiés et sont donc plus résistants aux maladies. Souvent les cultivateurs de ces blés créent des populations, c’est à dire des mélanges de variétés anciennes. Cela permet au producteur d’avoir des blés plus forts, plus résistants, qui s’adaptent à tous les environnements. Ces blés sont difficiles à trouver. 
Les pains produits de cette façon contiennent plus de protéines, ont plus de goût, se conservent plus longtemps.

Idéalement les grains de blés devraient être écrasés à la moule de pierre. C’est ainsi que la farine obtenue est alors la plus riche. Ainsi écrasé, il n’est pas nécessaire de rajouter du gluten à cette farine, qui se travaillera très facilement.


Conseils

  • Choisissez des pains complets bio avec du levain, ils sont plus nutritifs.

  • Mangez du pain sans l’accompagner d’autres féculents.
  • Choisissez des farines les plus naturelles possibles, produites le plus simplement possible.

    Préférez des pains crées à partir de variétés anciennes de blé, des farines et pains issus de moulins artisanaux, de meuniers qui travaillent à la manière d’autrefois.

Newsletter

En vous inscrivant ici, vous allez être informé de nouvelles solutions durables :
Merci pour votre inscription et votre confiance !