Les bienfaits des orties sur le corps humain


Par La Rédaction

Publié le 19 juin 2019

Thèmes : ortie 


Souvent reléguée sur le banc des mauvaises herbes, l’ortie est pourtant une merveilleuse création de la nature : c’est l’une des plantes médicinales les plus efficaces. Les bienfaits des orties sur le corps humain ne sont plus à prouver et pourtant, ils restent méconnus.
Depuis l'antiquité déjà, elle faisait le bonheur des soignants, en l’utilisant comme remède à divers maux.
Les Grecs et les Romains par exemple l’utilisaient pour soigner la tuberculose, les rhumatismes et l’arthrite quand la médecine ayurvédique l’exploitait pour soigner la peau, réguler les règles ou guérir les saignements de nez.
Cette plante aujourd’hui méprisée par la plupart regorge de qualité curatives et nutritives qui en font un très bon complément alimentaire.
On peut donc l’utiliser en phytothérapie mais aussi en cuisine (elle s’utilise comme les épinards : soupe, tisane, purée). Dans le cas d’un usage culinaire, il vaut mieux les consommer cuites, ce qui annihilera l’acide formique contenu dans les aiguilles de l’ortie.
ortie-bienfaits

Quels nutriments contient l’ortie ?

L’ortie est riche en :
  • vitamines (A, B9, B5, C et K)
  • en minéraux : calcium, magnésium, potassium et phosphore, silice
  • en oligo-éléments : fer, zinc, manganèse, sélénium
  • en flavonoïde
  • en chlorophylle
  • Elle est également riche en enzymes et sa forte teneur en chlorophylle en fait un aliment alcalinisant de choix pour nettoyer et vivifier le corps. L’ortie revitalise, reminéralise.
  • Ses racines contiennent en plus des phytostérols (fait baisser le taux de cholestérol dans le sang), phénylpropanes, lignanes qui sont de puissants antioxydants.

Quels sont les bénéfices de l’ortie pour la santé ?

Rien ne se perd dans l’ortie : les feuilles, la tige, et même la racine sont toutes exploitées en phytothérapie.
 Voici quelques exemples des bénéfices qu’apportent l’ortie :

Les racines d’orties ont fait leurs preuves dans les domaines suivants :

  • dans le traitement de l’hypertrophie bénigne de la prostate : plusieurs études ont démontré la capacité de la racine d’ortie à soigner cette affection de la prostate aussi bien que les traitements traditionnels. Sur plusieurs semaines de traitement à base de racine d’orties, les chercheurs ont pu constater une amélioration de la taille de la prostate. Les difficultés de miction ont été réellement amoindries. La racine de l’ortie diminue la production d’oestrogène grâce à l’inhibition d’une enzyme : l’aromatase. L’OMS, l’ESCOP et la Commission E ont reconnu l’usage de la racine d’ortie pour soulager les maux liés à l’hypertrophie bénigne de la prostate.
  • c’est un très bon diurétique

Les parties aériennes de l’ortie sont bénéfiques pour :

  • soulager les douleurs d'arthrite et de rhumatisme : en usage interne et externe, l’ortie fait circuler le sang et permet de nettoyer le corps de ses toxines, ce qui cause les rhumatismes. L’ortie a un bon effet anti-inflammatoire. L’OMS, l’ESCOP et la Commission E ont reconnu cet effet.
  • prévenir les calculs rénaux
  • soigner le système respiratoire : rhinites allergiques, tuberculose, asthme, bronchite
  • soigner les allergies : antihistaminique dans le cas du rhume des foins
  • soigner le système endocrinien : hypoparathyroïdie et hypothyroïdie
  • réduire les diarrhées
  • soigner les organes digestifs : le foie, l’estomac et la rate, vésicule biliaire et soigne les ulcères
  • pour aider les femmes qui allaitent : l’ortie stimule la production de lait (galactogène) et empêche l’état anémique
  • pour faire pousser les cheveux : feuilles et racines stimulent la pousse et freinent la chute (l’ortie va agir en inhibant l’enzyme 5-alfa-réductase. Cette enzyme transforme la testostérone en DHT. Or la DHT abime le follicule pilleux , le rend fragile, plus fin et freine sa croissance. En réduisant la production de DHT, le cheveux est plus fort).
  • pour soulager les maux de bouche (aphtes, gingivites) en gargarisme
  • pour lutter contre l’acné en usage local : L’ortie possède une bonne quantité de zinc, bénéfique pour la peau. C’est aussi un bon antiseptique et antibactérien.
  • favorise la concentration
  • rétablit l’équilibre acido-basique : grâce à sa richesse en minéraux. L’ortie permet l’évacuation des toxines azotées dans l’urine
  • pour la peau : cicatrisation des plaies et brûlures, soin de l’acné et des boutons de fièvre, eczéma, psoriasis, dermatoses
  • pour réguler les cycles menstruels et soulager les symptômes menstruels (rétention d’eau et douleur des seins). Le magnésium contenu dans l’ortie freinera les fringales et les sauts d’humeur. Son effet astringent fera baisser la perte menstruelle.
  • pour réduire le taux de cholestérol sanguin grâce aux phytostérols
  • pour soigner l’anémie : bonne source de fer, l’ortie permet aux globules rouges d’être plus riches en hémoglobine

Conseils pour profiter pleinement des orties

Aujourd’hui, l’ortie est proposée dans différents formats destinés à diverses intentions thérapeutiques.
Elle peut se consommer en usage interne et externe. Le mode d’utilisation et la dose dépendent du soin à prodiguer.
  • pour un usage diurétique : sous forme de capsules, de feuilles séchées, de jus, d’extrait fluide, de teinture alcoolique
  • pour soulager l’arthrite et rhumatismes : en cataplasme associée à de l’argile verte, ou sous forme de vinaigre d’ortie et aussi en usage interne
  • pour soulager l’inflammation de la prostate : racine séchée ou sous forme d’extrait
  • pour soigner l’acné : en lotion
  • pour soigner l’asthme : en fumigation
  • pour profiter de tous ces minéraux et soulager l’anémie: en tisane ou sous forme de poudre
  • pour soulager les rhinites : en teinture

Newsletter

En vous inscrivant ici, vous allez être informé de nouvelles solutions durables :
Merci pour votre inscription et votre confiance !