Les légumes perpétuels pour un potager durable et rentable


Par Sam

Publié le 18 mars 2019

Thèmes : alimentation  permaculture  rentabilité potager  légumes perpétuels  vivaces 


Un potager demande généralement beaucoup travail, surtout au printemps, période des semis. C’est encore plus vrai si le jardinier fait le choix de planter des variétés annuelles. En effet, une notion importante à comprendre au potager, est la durée de vie des plantes. Et il est tout à fait possible d’introduire des plantes dites vivaces, c’est à dire qui ne meurent pas au bout d'un an. Le potager deviendra ainsi plus autonome et durable.
Plantes vivaces pour un potager durable

Plantes annuelles, bisannuelles et plantes vivaces

Les plantes annuelles ont un cycle de vie d’un an, puis meurent. Il faut les semer tous les ans. Cela implique de racheter des graines ou d’utiliser les graines que la plante produit pour se reproduire.
Certaines plantes sont dites bisannuelles, c’est à dire qu’elles survivent à l’hivers. Puis au printemps suivant, la plante reprend sa croissance et monte en graines.
Les plantes vivaces quant à elles ont un cycle de vie de plusieurs années, ce qui les rend très intéressantes. En effet, cultiver des vivaces, encore appelés légumes perpétuels, représente un gain de temps conséquent pour le jardinier car elles ne demandent pas beaucoup de soins. Elles sont également plus économes car il est inutile d’acheter des semences tous les ans.

Les plantes vivaces sont moins sensibles à la météo

Les plantes vivaces ont un réseau racinaire plus développé. Elles sont donc plus résistantes aux périodes de sécheresse et nécessitent moins d arrosage que les plantes annuelles. Avec un bon paillage du sol, qui protège la terre contre le soleil et garde l’humidité, les plantes vivaces n’auront quasiment pas besoin d’eau. De manière générale, elles sont plus adaptées aux intempéries.

Moins de travail pour le jardinier

Comme les plantes vivaces restent en place plusieurs années, elles occupent le terrain. Ceci laisse moins ou pas de place pour que les mauvaises herbes se développent. En paillant correctement le sol en plus, la corvée de désherbage devient inutile. Idem pour le binage et le bêchage. Les légumes perpétuels permettent donc un gain de temps et de travail considérable.

Les vivaces résistent mieux aux maladies et aux insectes

Les légumes perpétuels sont généralement des variétés anciennes et donc très résistantes.
Elles sont moins sensibles aux attaques d’insectes, mais aussi mieux armées faces aux maladies. Des avantages précieux lorsqu’on connaît les ravages que certains insectes peuvent infliger aux récoltes.

Le plantes perpétuelles font un potager plus rentable

Les vivaces sont plus économiques car il devient inutile de racheter des semences tous les ans. En effet, un potager classique demandera un investissement d’une cinquantaine d’euros ou plus tous les ans. Les vivaces sont aussi des plantes qui sont simples à multiplier. En effet, en utilisant le bouturage ou la division, ces légumes sont faciles à renouveler ou à multiplier. Par exemple : les pommes de terre ou les topinambours laissés dans le sol se multiplient d’une saison à l’autre.

Des récoltes toute l’année

Les plantes annuelles produisent de manière abondante mais ponctuelles. Et sans méthode de conservation adéquate, comme par exemple par lacto-fermentation, une partie de la récolte peut finir au compost : du gâchis donc. Or avec les légumes vivaces, il suffit de récolter en fonction de ses besoins et laisser pousser ce que l’on ne consomme pas.

Conclusion

Créer un potager productif toute l’année et à moindre frais est tout à fait possible grâce aux plantes perpétuelles. Elles offrent de nombreux avantages et demandent peu d’entretien. Le potager devient ainsi plus autonome, rentable et durable, libérant ainsi le jardinier de taches longues, fatigantes et répétitives.