Comment choisir sa crème solaire ?


Par La Rédaction

Publié le 25 févr. 2019

Thèmes : crème solaire 


Il existe sur le marché pléthore de crèmes solaires qui nous promettent toutes de nous protéger des ultraviolets.
Pour rappel, les rayons UV sont composés de deux longueurs d’ondes :
- les UVA (ils pénètrent profondément dans la peau, abîment et font vieillir la peau)
- les UVB (ils pénètrent moins profondément mais ils sont responsables des coups de soleil et peuvent provoquent le cancer).
7 cancers de la peau sur 10 seraient dû à une surexposition au soleil.
L’importance de la crème solaire est donc indéniable. Comment la choisir afin d’optimiser sa protection ?
L’offre de crèmes est extrêmement vaste. Elles sont à ce jour de deux types :
les crèmes à filtre chimique et les crèmes à filtre minéral.
Choisir sa crème solaire

Comment fonctionnent les crèmes solaires à filtre chimique ?

Composées de molécules organiques, la crème absorbe les rayons à la place de la peau. Le filtre chimique est efficace seulement 30 minutes après l’application, le temps que la peau absorbe le produit.
L’avantage du filtre chimique est qu’il ne laisse aucune trace blanche. L’inconvénient du filtre chimique est sa composition non exempt de conséquences pour notre santé : comme ses composants pénètrent dans l’épiderme puis dans le sang, ils peuvent provoquer des irritations voire des allergies et peuvent même perturber à la longue les glandes hormonales.

Comment fonctionnent les crèmes solaires à filtre minéral ?

Composés de d’oxyde de zinc ou d’oxyde de titane, ils restent à la surface de l’épiderme et réfléchissent les rayons. Ils ne pénètrent pas dans la peau. Efficaces dès l’application, la protection est plus rapide.
L’oxyde de zinc lui ne présente aucun danger pour l’environnement.
Les filtres minéraux laissent parfois un film blanc. Les fabricants ont opérés des améliorations récentes qui permettent de proposer des filtres minéraux aux particules plus fines et moins visibles. Certaines études se contredisent sur l’ innocuité de ces nanoparticules. Sous cette forme nanométrique, le dioxyde de titanium serait considéré comme cancérigène et polluant des océans.
L’ONG Green Cross France et Territoires conseille l’usage exclusif de crèmes solaires à filtre minéral d’origine biologique, car elles ne contiennent aucune nanoparticules mais des huiles végétales.

Que signifie le terme FPS ?

FPS signifie, Facteur de Protection Solaire. Cet acronyme permet de connaître le degré d’intensité de la protection qu’offre la crème solaire.
Le nombre de FPS équivaut au temps nécessaire pour que les rayons provoquent un coup de soleil.
Vous l’avez compris, plus le nombre FPS est élevé, plus la protection est puissante.
Par exemple avec un FPS de 30, on peut s’exposer 30 fois plus longtemps que sans crème solaire, sans attraper de coup de soleil.

Le FPS nous donne aussi une indication sur la protection de la crème pour lutter contre les UVB.
  • Un produit FPS 8 bloque 88% des UVB.
  • Un produit FPS 15 bloque 93% des UVB.
  • Un produit FPS 30 bloque 97% des UVB.
  • Un produit FPS 50 bloque 98% des UVB.

Les crèmes solaires : source de pollution marine

Protéger sa peau n’est pas sans conséquences sur l’environnement : 25000 tonnes de crèmes solaires se mélangent à l’océan chaque année. Ces matières se déposent sur les coraux et les abiment : blanchissement, déformation, elles mènent les coraux jusqu’à leur mort. A ce rythme là, si nous ne changeons pas notre consommation, d’ici 2050, il ne resterait plus aucun corail. Les filtres chimiques sont les + toxiques pour l’océan, certains de leurs composants s’attaquent aux micro-algues, ils bouleversent l’équilibre marin.
Les crèmes solaires ont également un impact sur la faune aquatique, intoxiquent les poissons que nous mangeons ensuite.
Il vaut mieux choisir des crèmes solaires bios qui sont alors biodégradables.

Faut-il se protéger toute l’année ?

Oui pour se protéger du vieillissement prématuré. En été évidemment et en hiver, si on est exposé toute la journée au soleil, il reste important de se protéger mais dans le cas d’expositions épisodiques durant la saison hivernale, cela n’est pas nécessaire.

Que penser des soins du visage contenant des filtres ?

Une crème de jour contenant des filtres solaires sera toujours moins efficace qu’une crème solaire car on en applique moins.

Que faire pour bien se protéger du soleil sans abîmer sa santé et l’environnement ?

  • Evitez les expositions entre 12h et 16h. Restez le plus possible à l’ombre durant ce créneau horaire. Après 16h vous pouvez vous découvrir.
  • La crème solaire ne protège pas à 100% : protégez vous grâce à vos vêtements et chapeaux. C’est une protection simple, efficace et non polluante.
  • S’exposer progressivement pour laisser la peau s’habituer aux rayonnements et laisser le corps sécréter sa mélanine de façon douce.
  • En cas d'exposition, appliquez la crème solaire toutes les deux heures que le filtre soit chimique et ou minéral.
  • Veillez particulièrement à la peau plus fine des enfants. Ces peaux là méritent une protection la moins toxique qui soit, préférez donc un filtre minéral.
  • Les peaux foncées ne sont pas naturellement protégées, elles ont aussi besoin de crèmes. Choisissez des crèmes solaires minérales biologiques sans nanoparticules. : elles protègent aussi bien que les filtres chimiques.
  • Vérifiez que votre crème ne contient pas de parfum ni d’alcool : ce qui tâche la peau.
  • Changez de crèmes tous les ans : une crème résiste mal à la chaleur et au temps.

Newsletter

En vous inscrivant ici, vous allez être informé de nouvelles solutions durables :
Merci pour votre inscription et votre confiance !