Les richesses du café vert


Par La Rédaction

Publié le 26 févr. 2019

Thèmes : café vert 


Nous connaissons tous le café. Ce partenaire indispensable qui stimule nos réveils. Certains d’entre nous en sommes mêmes addicts.
Pourtant, peu d’entre nous connaissent le café vert, son analogue d’une autre couleur verdâtre certes, mais tellement riche pour notre santé.
vertu-cafe-vert

Qu’est-ce que le café vert ?

Avant d’avoir un beau grain de café noir comme nous le connaissons, nous devons le torréfier, c’est à dire le brûler à 200 degrés pour que ses arômes se diffusent. Le café vert est l’état initial du grain de café : sans torréfaction donc.
Il faut savoir que la torréfaction du café détruit les nutriments du café.

De quoi est composé le café vert ?

Le café vert est composé de :
  • 50% de glucides complexes
  • 12 % de protéines
  • 15% de lipides
  • 9% d’acide chlorogénique (un polyphénol)
  • 4% de caféine
  • mais aussi de cafestol et de khaweol
.
Ce sont surtout les acides chlorogéniques qui font la particularité bienfaitrice du café vert, bienfait perdu lors de la torréfaction du café noir.

Quels sont les bienfaits du café vert ?

  • riche en antioxydants : en plus de caféine, le café vert possède ce que l’on appèle des acides chlorogéniques. Ce sont de puissants antioxydants qui protègent notre corps de l’influence néfaste des radicaux libres. Ils freineraient également le vieillissement cutané. Le café noir a perdu tous ces acides lors de la torréfaction.
  • anxiolytique : tout comme le café noir, le café vert est réconfortant. De nombreuses études ont validé l’effet antidépresseur de la caféine.
  • cholesterol : il réduit le taux de mauvais cholesterol grâce à sa teneur en polyphénols
  • pression artérielle : une étude réalisée au Japon a mis en évidence le fait que le café réduit la tension artérielle grâce à sa présence en acide chlorogénique
  • pour garder un poids de forme : le café vert ne fait pas maigrir mais y contribue dans un ensemble de nouvelles règles de vie. Considéré comme un brûle graisse, une étude japonaise a prouvé que l’usage du café vert est bénéfique dans le cadre d’un régime amaigrissant. Ces acides chlorogéniques aideraient le foie à mieux absorber le sucre. Le foie transforme donc plus facilement le sucre en graisse et à transformer cette dernière en énergie, il y a donc moins de sucre dans le sang, alors la glycémie baisse. Le phénomène de stockage est stoppé. 
L’acide chlorogénique stimule l’hormone GLP (le glucagon like peptide). C’est une hormone intestinale qui déclenche le sentiment de satiété et permet de diminuer la résistance à l’insuline. Ce qui est également une solution intéressante pour les diabétiques de type 2.
  • bon pour le foie : il aide le foie dans ses fonctions et particulièrement à se nettoyer et à se débarrasser de sa graisse pour mieux la transformer en énergie
  • se débarrasser des mauvaises graisses par la thermogenèse : la caféine provoque la fabrication de chaleur par le corps. Cette chaleur est créée grâce à la consommation des mauvaises graisses par le corps.
  • diurétique : en cas de rétention d’eau, le café vert aide à se débarrasser du surplus d’eau
  • protège le colon du cancer : le cafestol et le kahweol ont des vertus anti-inflammatoires et anti-cancérigèrigènes spécifiquement pour le colon
  • le cerveau : protège les cellules du cerveau de la dégénérescence

Comment choisir le café vert ?

De nos jours, on voit de plus en plus de compléments alimentaires à base de café vert. 
Généralement on peut le trouver sous forme de gélules. Il est alors important de vérifier le taux d’acide chlorogénique de ces gélules. On considère qu’un bon dosage en acide chlorogénique est de 200 mg par gélule ou 40% d’acide chlorogénique par gélule. Bien évidemment le café vert ne doit pas avoir été torréfié, au sinon, il aurait perdu ses propriétés bienfaitrices. 
Le café vert utilisé doit être pur.

Sur les étiques, l’acide chlorogénique est souvent appelé CGA.

Comment consommer le café vert ?


Il vaut mieux éviter le café vert pendant la période de la grossesse et de l’allaitement.
Sinon, il est préférable de le consommer avant les repas sur une période de trois mois, pour pouvoir en observer les bienfaits.

Newsletter

En vous inscrivant ici, vous allez être informé de nouvelles solutions durables :
Merci pour votre inscription et votre confiance !