L’eau du robinet est-elle meilleure que l’eau en bouteille ?


Par La Rédaction

Publié le 16 janv. 2020

Thèmes : eau  minéraux 


On le sait bien, boire de l’eau c’est bon pour la santé. Mais pourquoi est-il aussi vital de boire de l’eau ? Quand et combien faudrait-il boire idéalement ? Quelle eau est la plus bénéfique à notre santé ?
eau-robinet-bouteille-sante

Pourquoi faut-il boire de l’eau ?

Boire de l’eau est vital. Nous sommes composés à 60% d’eau en moyenne. Cette eau se trouve au coeur et autour de nos cellules, dans le sang, les veines, les capillaire, la lymphe. Il est donc important de la renouveler.
L’eau est essentielle pour :
  • maintenir le volume sanguin du corps : le sang doit pouvoir transporter l’oxygène nécessaire au corps. L’eau représente 50% de notre sang.
  • éliminer les déchets du corps par l’urine
  • favoriser le renouvellement cellulaire de notre peau (composée à 80% d’eau)
  • réguler la température du corps
  • permettre au cerveau de bien fonctionner

Quelle quantité d’eau faut-il boire ?

La quantité varie selon les personnes. Pour savoir si vous êtes suffisamment hydraté, il suffit de surveiller son urine. Si elle est claire, c’est bon. Si elle est foncée et odorante, votre corps est déshydraté. En moyenne, le corps a besoin d’un litre à un litre et demi d’eau par jour en plus des aliments qui contiennent naturellement de l’eau comme les fruits et légumes. Cette quantité varie en fonction de son activité physique, la température, de certains états physiques qui nécessitent plus d’hydratation.

Quand boire de l’eau ?

L’essentiel est de boire un peu et régulièrement tout au long de la journée, sans attendre d’avoir soif.
Il est préférable de ne pas boire pendant ou à proximité des repas, car l’eau diluerait les sucs gastriques et rendrait alors la digestion plus difficile.

Boire de l’eau = reminéralisation ?

Malheureusement, boire de l’eau ne suffit pas à se reminéraliser. Les eaux de tables et eaux minérales n’apportent pas assez d’éléments minéraux.
Selon une étude réalisée en mai 2001 par la Deutsche Gesellschaft für Ernährung (DGE pour société allemande pour l’alimentation), il faudrait boire des litres et des litres d’eau pour couvrir nos besoins journaliers en minéraux :
  • pour les 1000 mg de calcium nécessaires au quotidien : il faudrait boire entre 3 et 200 litres d’eau par jour (en fonction de la dureté de l’eau)
  • pour les 350 mg de magnésium : il faudrait consommer entre 7 et 25 litres d’eau par jour
  • pour les 3500 md de potassium : il faudrait consommer entre 290 et 700 litres par jour
Les minéraux doivent donc être apportés par une autre source : l’alimentation.

Les minéraux de l’eau en bouteille sont-ils biodisponibles ?

Les minéraux contenus dans l’eau ne sont pas assimilables par l’organisme parce qu’ils ne sont plus à l’état de colloïdes. Ces minéraux non assimilables vont alors surcharger nos reins, encrasser l’organisme, jusqu’à même provoquer des calculs rénaux.
L’eau minérale, trop chargée, ne peut plus assurer sa mission de drainage et d’élimination des toxines de notre corps. Plus l’eau est pure, plus elle nettoie.
Il vaut mieux rechercher ses minéraux dans l’alimentation plutôt que dans l’eau minérale.

Doit-on filtrer l’eau du robinet ?

Selon les normes officielles, l’eau du robinet est tout à fait potable. Mais on y trouve uniquement ce que l’on cherche.
Selon les scientifiques, il serait préférable de purifier son eau car elle présente de nombreuses molécules indésirables. Seulement 54 molécules sont étudiées pour valider ou non la potabilité de l’eau. De plus, l’eau du robinet est traitée chimiquement. Au niveau bactériologique, l’eau est donc propre mais chimiquement, elle n’est pas indemne suite à tous ces traitements.

Y a t-il des résidus de médicaments dans l’eau du robinet ?

Les français sont très consommateurs de médicaments. C’est le 4ème pays le plus consommateur au monde.
Durant les 30 dernières années, la consommation de médicaments en France a augmenté de 450%.
Pourtant, une grande partie des molécules sont rejetées via nos urines. Les stations d’épuration de l’eau ne sont pas conçues pour retenir toutes les molécules chimiques. Celles-ci reviennent donc dans nos eaux du robinet.
En ouvrant nos robinets, on a accès un cocktail de substances (contraceptif, antibiotique, antalgique, anti-inflammatoire, bêtabloquants, etc…).
Que deviennent ces molécules ingérées lorsqu’elles se retrouvent ainsi mélangées ?

Faudrait-il alors consommer des eaux naturelles ?

  • l’eau de source : elle n’est pas contrôlée ni chimiquement, ni bactériologiquement. Avec la pollution des nappes souterraines, rivières, fleuves, la qualité de l’eau est très questionnable.
  • l’eau de puit : cette eau est idéale pour arroser les jardins. Pour la boire, il est absolument nécessaire de la filtrer.
  • l’eau de pluie : elle n’est pas pas potable car très contaminée, tout comme l’est l’atmosphère. Il faut impérativement la filtrer avant la boire.
Eau en bouteille ou eau du robinet, tout réside donc dans un bon système de filtration de l’eau.
En vous inscrivant ici, vous allez être informé de nouvelles solutions durables :
Merci pour votre inscription et votre confiance !