Le curcuma : pourquoi est-il bon pour nous ?


Par La Rédaction

Publié le 25 févr. 2019

Thèmes : curcuma  polyphénols 


Le curcuma est utilisé par la médecine chinoise et ayurvédique depuis plus de 4000 ans.
C’est une épice mais aussi et surtout une plante médicinale.
En occident, le curcuma a toute sa place dans la catégorie des super-aliments : de toutes les fruits, légumes et épices, c’est le curcuma qui possède le plus d’antioxydants !
Les études actuelles ont pu démontrer par la science les bienfaits du curcuma pour la santé.
bienfaits-curcuma-sante

Qu’est ce que c’est le curcuma ?

Le curcuma, encore appelé « le safran des Indes » est une plante que l’on consomme habituellement sous forme d’épice. C’est un ingrédient essentiel dans la cuisine indienne.
L’épice est obtenue à partir du rhizome de la plante (c’est la racine). On peut consommer le curcuma sous forme de racine ou de poudre, il existe aussi de nombreux compléments alimentaires.
Le curcuma a pour particularité sa couleur jaune. Cette couleur lui vient de sa contenance exceptionnelle en curcumine. Le curcuma peut contenir jusqu’à 95% de curcumine !
Son cousin le gingembre possède également de la curcumine.

C’est quoi la curcumine ?

C’est un polyphénol, un puissant antioxydant, un petit agent qui sert à lutter contre les radicaux libres. En gros les polyphénols combattent les effets du vieillissement.
En plus de cet effet magique sur le temps qui passe, les polyphénols de la curcumine nous protègeraient de plusieurs maladies grâce à son effet anti-inflammatoire.

Quels sont les bienfaits du curcuma pour la santé ?

Les deux principales propriétés du curcuma se résument en deux mots : antioxydante et anti-inflammatoire.
Ces deux phénomènes biologiques (oxydation et inflammation) sont responsable des maladies les plus répandues. Consommer du curcuma régulièrement nous protègerait donc des maux les plus fréquents.

L’effet anti-inflammatoire de la curcumine nous protège des douleurs articulaires de type arthrose ou encore des tendinites, rhumatismes, de toutes sortes de problèmes de peau inflammatoires comme l’acné, le psoriasis, l’eczéma.

La curcumine est reconnue pour aider à calmer les désagréments digestifs, elle nettoie le sang et la lymphe. De récentes études ont prouvé que la curcumine soulage les maladies du coeur et des artères.

La science s’intéresse aussi sur les vertus anti-cancer de la curcumine : c’est sa haute teneur en polyphénols qui lui donne ce haut pouvoir protecteur des cellules, mais son effet anti-cancer reste à encore à prouver.

Quels sont les bienfaits du curcuma pour la peau ?

L'un des autres pouvoirs reconnus du curcuma est de soigner la peau en application locale.
  • le curcuma éclaircit la peau et possède un effet anti-tâches brunes : la curcumine a un effet anti-inflammatoire et antioxydant qui agit sur la production excessive de mélanine
  • il soigne l’acné grâce à ses propriétés anti-inflammatoire, et favorise la cicatrisation
  • il apaise l’eczéma et le psoriasis : grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes
  • il aide à effacer les vergetures
  • il soigne les pellicules : l’effet anti-inflammatoire et antiseptique soigne le cuir chevelu.
  • il blanchit les dents et apaise les gencives (grâce à l’effet anti-inflammatoire)

Y a t-il des effets secondaires à consommer du curcuma ?

La poudre, les racines fraîches et séchées ne présentent pas de danger consommées au sein des repas pour relever vos plats. Mais les compléments alimentaires doivent faire l’objet d’une attention spéciale de votre part. A des doses très élevées, le curcuma peut provoquer des ballonnements et flatulences, et plus grave, des brûlures d’estomac.

Dans quels cas faut-il éviter le curcuma ?

  • le curcuma fluidifie le sang : attention à ne pas en prendre si vous suivez un traitement anticoagulant et si vous avez une opération chirurgicale en vue dans les 15 jours
  • ne pas consommer du curcuma (sauf en cuisine, en quantité restreinte donc et pas trop souvent) pendant la grossesse car il stimule les contractions de l’uterus.

Comment choisir son curcuma ?

  • préférer le curcuma bio pour éviter les nombreux pesticides
  • si vous acheter le curcuma sous forme de poudre, choisissez le sans additif

Sous quelle forme consommer le curcuma ?

On peut le consommer sous forme d’épice moulue, de racines fraîches ou séchées.
Le curcuma est peu soluble : il est donc difficilement absorbable et il s’élimine très vite du corps humain.

Pour potentialiser son assimilation il faut accompagner la curcumine de
- gingembre : pour augmenter l’effet anti-inflammatoire
- de poivre : pour la pipérine
- de lipides : car la curcumine est liposoluble (elle se dissout dans les graisses)
On peut également le consommer en complément alimentaire (sous forme de gélules, comprimés) pour profiter pleinement de ses effets bénéfiques.

Quelques recettes à base de curcuma :

  • detox du matin : une cuillère à café de curcuma, jus de citron, gingembre, miel et du poivre
  • le lait d’or : une demie cuillère à café de curcuma dans un verre de lait végétal, rajouter du poivre et du gingembre (option : rajouter du gingembre)

Newsletter

En vous inscrivant ici, vous allez être informé de nouvelles solutions durables :
Merci pour votre inscription et votre confiance !