Bénéfices sur la santé de la méthode Wim Hof


Par Sam

Publié le 18 févr. 2019

Thèmes : système immunitaire  système endocrinien  performances sportives  PH du corps  alcalinisation  sport 


Né en hollande en 1959, Wim Hof est un athlète de l'extrême qui détient 20 records du monde.
Au bout de nombreuses années de recherche, il met au point la méthode qui porte son nom.
Méthode Wim Hof et effets sur la santé
Elle consiste en 3 parties :
  • exposition au froid
  • respiration
  • état d'esprit
Ces 3 piliers de la méthode sont détaillés dans l'article méthode Wim Hof.
Ici nous allons voir en détail les bénéfices sur la santé, autant pour le corps que pour l'esprit.

Bénéfices sur le système immunitaire

Le système immunitaire le mécanisme de défense qui protège notre corps contre les virus, les bactéries et d’autres agents pathogènes.
Lorsque le système immunitaire est faible ou trop actif, il est incapable de lutter contre les maladies.
De manière générale, les facteurs important pour un système immunitaire fort sont :
  • un sommeil suffisant et de qualité
  • peu ou pas stress
  • une alimentation saine (voir rubrique santé)
  • une flore intestinale équilibrée (aliments pro-biotiques)
  • une activité physique régulière (voir article santé)
  • vitamine D par une exposition raisonnable mais régulière au soleil
La méthode Wim Hof aide grandement à rééquilibrer le système immunitaire et vient en complément de ces facteurs.
Il a été scientifiquement prouvé que la méthode Wim Hof permet de contrôler et réguler le système immunitaire.
Les tests cliniques ont démontrés que les praticiens de la méthode Wim Hof ont une réponse immunitaire plus forte aux agents pathogènes que les autres.

Stimulation du système endocrinien

La succession des apnées lors de l'exercice de respiration va créer un stress intense.
En effet, le corps va réagir au manque d'oxygène en activant le mode panic, c'est à dire "fight or flight response" (réponse combat-fuite).
C'est exactement ce qui se passe lorsqu'un individu se trouve en danger de mort. Le corps va donc générer une avalanche d'hormones :
  • adrénaline
  • noradrénaline
  • dopamine
  • sérotonine
Mais contrairement au stress chronique et constant, véritable fléau des temps modernes, ce stimuli est aussi intense que bref.
En quelque sorte, cela permet d'appuyer sur le bouton reset ce qui permet à notre système endocrinien de revenir à l'équilibre.
S'en suit alors un état de plénitude : l'esprit est posé et le corps détendu.

Alcalinisation du PH du corps

Le corps humain fonctionne à son optimum lorsque son PH interne est environ à 7,4.
L'alimentation influence fortement ce chiffre, en négatif comme en positif.
Or nous consommons bien trop de sucre et d'aliments acidifiants (ex : produits à base de farine blanche) pour que le corps puisse se maintenir à PH idéal de 7,4.
Et inversement, nous ingérons trop peu d'aliments alcalinisants (ex : légumes verts).
Ainsi la grande majorité d'entre nous vivons, sans même le savoir, avec un PH beaucoup trop acide pour rester en bonne santé.
Il est facile et rapide de mesurer son PH pour s'en assurer : toutes les pharmacies vendent des bandelettes PH.
Une goute d'urine sur une bandelette et le verdict tombe.
La manière la plus rapide de ramener son PH à la valeur idéale est de pratiquer la respiration Wim Hof.
Après seulement 3 cycles successifs d'hyperventilation suivis d'apnées, le PH monte à 7,4 et ceci durant plusieurs heures.

Performances sportives

Wim Hof est un sportif de l'extrême qui détient une vingtaine de record du monde, parmi lesquels :
  • une apnée sous la glace polaire 6 min 20 sec en 2002
  • 1 heure et 8 min dans un tube rempli de glace en 2004
  • un semi-marathon pieds nus et en short sur le cercle polaire en 2007
  • ascension du Kilimandjaro en un temps record de 2 jours et en short uniquement en 2009
  • un marathon dans le désert du Namib sans boire d’eau en 2011
Et lorsqu'on lui demande comment il réussit des exploits qualifiés d'impossible, il répond que
"toute le monde peut le faire grâce à ma méthode".
Et ce ne sont pas les études médicales ni les preuves qui manquent.
En 2014, il amène un groupe d'une vingtaine personnes âgées de 26 à 65 ans au sommet du Kilimanjaro en un temps record de 48h.
Le groupe, sans expérience de la haute montage mais aguerri à la méthode du maître, a effectué l'ascension en shorts et sans oxygène.